Gelée de Framboises

Chez nous, c’est un indispensable du petit déjeuner et les pots sont vides, même plus de quoi faire une tartine et évidemment c’est celle là que tout le monde préfère : alors au boulot… quoique c’est assez simple, donc pas un si gros boulot que ça!

C’est une recette que je tiens de ma maman (merci Maman <3) qui la tient de sa maman, qui la tient de sa maman… Non même pas mais c’est plus drôle de l’écrire comme ça.

En plus, aujourd’hui il pleut, il faut bien faire revenir le bon goût du soleil d’une manière ou d’une autre. Ce n’est pas non plus la saison des framboises, mais bientôt j’espère. Alors en attendant, M. Picard travaille très bien pour moi avec ses brisures de framboises surgelées.

Je ne rentre pas dans la polémique avec ou sans grains… chez nous c’est sans et puis c’est comme ça!!!

Je ne fais que très rarement des confitures en grande quantité : 1 ou 2 kg de fruits maxi et confitures mangées tout de suite : je trouve que c’est comme ça qu’elles sont délicieuses ! Mais c’est aussi parce que je n’ai pas de verger…

Ingrédients :

  • Framboises fraiches ou surgelées
  • Sucre (même poids moins 10% que le poids de jus de framboises)

Préparation :

Laisser dégeler les framboises dans une casserole. Faire cuire jusqu’au premier bouillon pour que les petits grains éclatent.

Pour des framboises fraiches, faire chauffer en ajoutant un peu d’eau au fond de la casserole. et comme pour les surgelées, jusqu’au premier bouillon pour faire éclater tous les petits grains.

Passer les framboises dans un tamis et récupérer le jus dans un saladier. Bien presser les framboises pour en extraire le maximum de jus.

Peser le jus recueilli, ajouter le même poids moins 10% de sucre et remettre le tout dans la casserole.

Faire chauffer en mélangeant bien. A l’ébullition, baisser le feu et laisser cuire 8 minutes. Arrêter la cuisson. Mettre en pot, fermer les pots et patienter jusqu’au lendemain matin pour déguster.

Quelques petits trucs :

L’hiver, j’utilise les framboises brisées de Picard. L’été je trouve au marché, quand j’arrive assez tôt, des framboises à confiture.

Je n’écume pas la gelée, il y en a trop peu.

Pour 1 kg de framboises, j’arrive à extraire jusqu’à 700g de jus (les bons jours) mais parfois moins ou beaucoup moins (500g et là ce n’est pas rentable mais délicieux quand même).

Pensez à peser votre saladier avant de poser votre tamis dessus et notez ce poids (surtout si comme moi, vous mettez vos framboises à égoutter et faîtes autre chose pendant un certain temps) mais n’oubliez pas de retirer le poids du saladier après!! Ici, c’est toujours l’occasion de demander à un enfant une petite soustraction mentale rapide…

N’hésitez pas à gratter le dessous de votre passoire fine avec une maryse pour récupérer le maximum de jus. Je dirai que c’est l’étape la plus longue car il faut vraiment bien presser les framboises.

Avec 1 kg de framboises, je fais plus ou moins trois pots de gelée.

Je n’ai jamais trouvé quoi faire avec les grains restants, ils n’ont plus de jus et n’apportent donc pas de goût et même dans un gâteau ce n’était pas bon. Si vous avez des idées ou déjà trouvé une utilisation , racontez-moi.

Vous pouvez utiliser cette gelée pour recouvrir le bavarois fraise/framboise.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Sujets de cantine : , ,

1 bla bla

  1. brigitte.hennebert 18 juin 2012 at 15 h 49 min Reply

    Comme une bonne grand-mère, j’ai toujours un biberon dans mes placards, c’est dons avec un biberon que je mesure très précisément le jus obtenu.
    Oui, c’est bien !
    Avant d’avoir un moulin à fruits je pressais mes framboises dans une passoire fine avec le dos d’un bol rond, j’ai même essayé de faire un nouet de gaze et serrer, presser à la main , OUBLIEZ : en insistant pour gagner 3 gouttes de jus on perd de la limpidité. Et on aura de l’écume.
    Cuisson : comme le sucre a besoin de cuire plus que le fruit, j’ai pris l’habitude de commencer la cuisson avec la totalité du sucre et à peine la moitié du jus, après 2 ou 3 minutes j’ajoute la fin du jus, le temps de cuisson est très court, je surveille de près (une goutte sur une assiette froide épaissit aussitôt : la gelée est cuite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *